La conscience alimentaire est un sujet de plus en plus en vogue. À force de vivre vite, dans des espaces urbains, nous oublions les rythmes naturels de la nature et ce qu’ils amènent. Habitués des supermarchés, nous trouvons toute l’année quasiment les mêmes étals de fruits et légumes. Or respecter les saisons et la nourriture qu’elle amène offre de nombreux avantages. Ils ont notamment plus de goût, coûtent moins cher, sont moins traités chimiquement et répondent à nos propres besoin saisonniers. Faisons un tour d’horizons des légumes d’hiver, comment ils nous nourrissent puis comment les cuisiner ! 

Quels légumes apporte l’hiver ?

Il y a tout d’abord les légumes verts : épinards, choux (Bruxelles, fleur, kale, romanesco..), brocoli, céleri, poireau, ils ont une action détox et empêchent le corps de fixer les graisses et réduisent le cholestérol. Les carottes apporteront la vitamine A, excellente pour la vue (tout comme les courges), la réduction du risque de certains cancers, la peau ou encore les os. Les courges elles, aident le cœur. Ensuite les betteraves qui sont bourrées d’antioxydants, sont une merveilleuse source de vitamines A et C, de calcium et de fer. Les navets eux abondent de minéraux sources de vitamine B et aident à produire de l’énergie et le corps à prendre soin de votre système digestif ! Il y a aussi les panais, sources de fibres. En ref de quoi passer l’hiver en bonne santé !

Comment cuisiner les légumes d’hiver ?

De recettes très simples, à des plus complexes, il existe mille manières de cuisiner les légumes d’hiver. En soupe, en gratin ou en purée par exemple pour les recettes plus basiques ! Il y a également l’option de les faire griller au four avec un peu d’huile d’olive et les épices de votre choix. Ce sont des plats simples mais pour autant délicieux et réconfortants pour la saison. Les cuisiniers plus aguerris peuvent se lancer dans des rouleaux de chou fourrés à leur convenance d’autres légumes lentilles par exemple ! Les soufflets sont aussi excellents et peuvent se décliner à l’infini, tout comme les tartes !